---

Beaucoup parmi vous ont hélas connu

plus jeune

bb1

l'horreur des dames

bb2

patronesses...

Ces vieilles rombières qui s'occupaient

des affaires de la paroisse.

---

Courtial gamin avait à faire à

ces vieilles biques

pour le

kto

catéchisme.

Et c'était une vraie barbe !

---

Sans parler de leurs largesses

distribuées

Bonnes_oeuvres

à leurs ouailles nécessiteuses...

" Oeuvres de charité " qu'elles disaient

ces vieilles peaux,

amies des

bigote

---

(Pour les plus jeunes qui n'ont pas connu

ces temps anciens,

une dame patronesse est une personne

qui s'occupe des œuvres sociales

santuario_bn_full

et du patronage 

d'une paroisse.)

---

En 1960, l'immense

0vv

flinguait plein pot

les dames patronesses...

Visez ci-dessous :

http://www.youtube.com/watch?v=kMw8nIZw2js

---

"...Pour faire une bonne dame patronnesse
Il faut avoir l'œil vigilant
Car comme le prouvent les événements
Quatre-vingt-neuf tue la noblesse
Et un point à l'envers et un point à l'endroit
Un point pour saint Joseph un point pour saint Thomas
Pour faire une bonne dame patronnesse
Il faut organiser ses largesses
Car comme disait le duc d'Elbeuf
" C'est avec du vieux qu'on fait du neuf "
Et un point à l'envers et un point à l'endroit
Un point pour saint Joseph un point pour saint Thomas
Pour faire une bonne dame patronnesse
C'est qu'il faut faire très attention
A ne pas se laisser voler ses pauvresses
C'est qu'on serait sans situation
Et un point à l'envers et un point à l'endroit
Un point pour saint Joseph un point pour saint Thomas
Pour faire une bonne dame patronnesse
Il faut être bonne mais sans faiblesse
Ainsi j'ai dû rayer de ma liste
Une pauvresse qui fréquentait un socialiste
Et un point à l'envers et un point à l'endroit
Un point pour saint Joseph un point pour saint Thomas
Pour faire une bonne dame patronnesse
Tricotez tout en couleur caca d'oie
Ce qui permet le dimanche à la grand-messe
De reconnaître ses pauvres à soi
Et un point à l'envers et un point à l'endroit
Un point pour saint Joseph un point pour saint Thomas..."

---

Un document publié récemment

par la congrégation pour le clergé 

recommande de réintroduire les dames patronesses,

affirmant que

" celles-ci peuvent être une source

de maternité spirituelle ".

---

A Nyons côté politique no problémo

avec notre Hervé national :

l'esprit dame patronesse  

reste toujours bien ancré...

---

Visez un peu le dernier numéro

de

tribune

daté d'hier

et en particulier

l'article consacré

aaaa

aux bons voeux du député

présentés dans une salle

aaa11

dont les absents ont presque rempli

une grosse moitiè.

---

A la fin de son discours

Hervé en bon donateur

a distribué

(tel une

Mamie_Zinzin

Mamie Zinzin en pleine forme)

deux belles enveloppes

aaa1

aaa2

de fonds publics

tiré sur sa réserve parlementaire !

---

"...La réserve parlementaire s'élève à 90 millions d'euros par an, à la discrétion des députés.

D'ordinaire, ces crédits accordés aux députés (90 millions d'euros par an) et aux sénateurs (55 millions) directement par les ministères ne sont pas justifiés en interne. Un simple dossier administratif suffit pour exécution.

Certains députés détaillent sur leur site l'utilisation de cette manne.

D'autres encore indiquent les bénéficiaires sans préciser le montant des sommes allouées.
Pour ces quelques exemples de transparence, combien de non-dits ?

En fait, les députés restent extrêmement discrets sur ces subventions, car ils n'ont pas tous la même somme.

De quoi susciter bien des jalousies.

Comme le racontent Hélène Constanty et Vincent Nouzille dans l'ouvrage de référence « Députés sous influence » (Fayard)..."

---

Hervé Mariton ne communique pas sur le montant de la réserve parlementaire

qui lui est allouée.

---

Combien perçoit-il ?

Mystère !

billets_euros_

100000 euros ? Plus ? Moins ?

Qu'en fait-il ?

A qui l'attribue-t-il ?

????

Sur quels critères ?

Mystère. Circulez y a rien à voir.

---

Tout cet argent

est pourtant du financement public.

hhh

Tout cela devrait être trans-pa-rent !

---

Trop forte l'opacité !

Basta les dames patronesses.

---

Courtial des Pereires